Succès de la 7e grande Marche nationale pour le respect de la Vie

1 réponse

  1. FREULON Sylvie dit :

    Succès de la 7e grande Marche natio­nale pour le res­pect de la Vie
    Ce n’est pas un pro­jet de loi mais une pro­po­si­tion de loi sur l’euthanasie qui a été rejeté par les sénateurs. Le pro­jet de loi X ou Y émane du gou­ver­ne­ment. La pro­po­si­tion de loi vient d’un groupe de sénateurs ou de députés. Il faut éviter de dire n’importe quoi.
    Pour ce fait, j’ai par­ti­cipé pour la première fois à la marche pour la vie et j’y ai vu beau­coup de monde. Enormément de per­sonnes et de plus en plus de jeunes. Etu­diants, ado­les­cents, enfants accompagnés de leurs familles, per­sonnes âgées, toutes les catégories de la popu­la­tion française étaient bien là. C’était le peuple de France qui mar­chait pour dire non à la culture de mort. Un peuple qui ne veut en rien renier les pro­messes de son passé glo­rieux ; un peuple qui aime la vie et qui l’accueille. Un peuple cha­leu­reux et ouvert. Et ce peuple-là était aus­si bien consti­tué de chrétiens que d’autres communautés reli­gieuses venues de toutes les cha­pelles, les diocèses et les paroisses de ce grand pays qu’est la France.
    Il y avait certes des Français mais aus­si des res­sor­tis­sants de l’Outre-Mer, de l’Union Européenne et des per­sonnes pour qui la vie est sacrée depuis tou­jours. Des hommes, des femmes, des enfants…
    C’est notre peuple qui a défilé pour réclamer des lois pour la vie.
    L’an pro­chain, les espérances seront dépassées et nous serons plus de 100 000. Dans quelques années, ce sera autour de plu­sieurs cen­taines de mil­liers avant d’arriver au mil­lion sou­haité.