Réponse à Alain Escada à propos de la Marche pour la Vie du 21 janvier