Petites Sœurs de Marie : Les bégaiements de l’histoire !

6 réponses

  1. E. Cenlonrau dit :

    Quelle misère et cela tombe sur les meilleures com­mu­nau­tés !

  2. Le Cocq dit :

    Le diable est un malin ; il sait bien atta­quer là

  3. Mer­ci pour votre fidé­li­té, mes Soeurs ! Cou­rage, tenez bon !
    Les sbires de satan sont nom­breux, la pié­té et la fidé­li­té leurs sont insup­por­tables.

    Union de prières et de sacri­fice de la part d’un père de 7 enfants, 15 petits enfants qui per­du sa femme le 8 juin 2017.

  4. SEDE VACANTE dit :

    Les EPHAD au niveau natio­nal doivent toutes être gérées par des ecclé­sias­tiques et les soeurs devraient en être les seuls per­son­nels

    Cela aurait le double avan­tage d’être plus abor­dable et de per­mettre la recon­ver­sion de bâti­ments appar­te­nant l’église en asile ou mai­sons de retraite.

    Les couts sala­riaux ren­dant hors de prix les EPHAD gérées par des col­lec­ti­vi­tés en faillite et des spé­cu­la­teurs !

    • E. Cenlonrau dit :

      Oui, sur le prin­cipe, je suis bien d’accord avec vous ; mal­heu­reu­se­ment, dans la plu­part des com­mu­nau­tés, les reli­gieuses sont plus en âge d’être patientes de l’Epad que d’en être diri­geantes

  5. Les com­mu­nau­tés de reli­gieuses fidèles à la tra­di­tion (qui res­tent catho­liques) ne voient pas tarir la sources de leur recru­te­ment tout sim­ple­ment parce qu’elles res­tent fidèles – la parole de Dieu tombe sur un sol fer­tile. Dans les com­mu­nau­tés conci­liaires, les reli­gieuses âgées font plu­tôt par­tie des pen­sion­naires d’une mai­son de retraite que de l’encadrement.
    Que les ordres reli­gieux reviennent à la tra­di­tion « comme les Petites Soeurs de Marie Mère du Rédemp­teur » et l’encadrement, par les jeunes reli­gieuses ne pose­ra plus de pro­blème. Dans les Mai­sons de Retraite pour­ra à nou­veau régner vrai­ment l’amour du pro­chain que seul le don de soi peut engen­drer. Je rêve de ce genre d’encadrement pour les per­sonnes âgées, pour leur paix, leur bien-être. Je parle en connais­sance de cause ayant été direc­teur de plu­sieurs de ces Mai­sons, en ayant créé une. Une com­mu­nau­té reli­gieuse comme celle des Petites Soeurs de Marie Mère du Rédemp­teur est l’idéal pour les per­sonnes âgées sou­vent malades. S’occuper de per­sonnes âgées est une voca­tion et non pas un gagne pain comme c’est sou­vent le cas mal­heu­reu­se­ment. Où est la cha­ri­té de ces fonc­tion­naires reli­gieux qui briment injus­te­ment, inhu­mai­ne­ment cette com­mu­nau­té fidèle ? Le Bon Dieu retrou­ve­ra les siens ! Haut les coeurs mes Soeurs. Je vous redis encore une fois mon admi­ra­tion pour votre fidé­li­té, votre dévoue­ment et vous assure de mes prières fidèles. Comme on me l’a appris dans ma région d’origine ( le apys de Bitche ), je vous dis de tout coeur » loué soit Jésus-Christ ».

Laisser un commentaire