Marche contre l’avortement à Paris de l’association Renaissance catholique

Quelque 700 per­sonnes, selon la police, ont par­ti­ci­pé same­di à Paris à une « marche pour la vie et contre la culture de la mort», dénon­çant l’avortement, orga­ni­sée par l’association Renais­sance catho­lique.

Les mani­fes­tants se sont ras­sem­blés vers 16h00 devant la basi­lique Notre-Dame-des-Vic­toires, dans le IIe arron­dis­se­ment, avant de défi­ler dans les rues de la capi­tale, munis de pan­cartes pro­cla­mant « L’avortement tue des enfants » ou « un peuple qui tue des enfants n’a pas d’avenir ».

Le cor­tège, avan­çant au son du « Je vous salue Marie » dif­fu­sé par une sono, pré­cé­dait une grande croix. Il s’est dis­per­sé dans le calme vers 21h00 sur le par­vis du Sacré-Cœur (XVIIIe arron­dis­se­ment).

Il s’agit de la 18e « marche pour la vie » orga­ni­sée par l’association Renais­sance catho­lique, qui se pré­sente comme un mou­ve­ment de laïcs et décla­rant agir « pour la défense de la vie et de la famille et oeu­vrer pour la res­tau­ra­tion des valeurs chré­tiennes ».

Cette asso­cia­tion est membre du col­lec­tif « 30 ans ça suf­fit», créé début 2004 à l’occasion des 30 ans de la loi Veil léga­li­sant l’interruption volon­taire de gros­sesse (IVG).

Ce col­lec­tif d’une dizaine d’associations orga­nise chaque année en jan­vier une « marche » pour « le res­pect de la vie dès la concep­tion ». La der­nière, le 20 jan­vier, avait ras­sem­blé près de 10.000 per­sonnes selon les orga­ni­sa­teurs, 2.500 selon la police.