Lettre à nos amis





Chers amis

La Pro­vi­dence a per­mis que l’année 2016 soit une année très favo­rable à nos acti­vi­tés.

Notre Uni­ver­si­té d’été au Puy du Fou, consa­crée à la culture, a ren­con­tré un très grand suc­cès avec prés de 500 par­ti­ci­pants dont de très nom­breux jeunes. Notre fête du livre du 4 décembre, hono­rée de la pré­sence de Mgr Schnei­der, évêque auxi­liaire d’Astana, a été mar­quée par une crois­sance sen­sible du nombre de livres ven­dus (+10%).

Nous avons édi­té un Manuel d’histoire de France des­ti­né aux élèves du pri­maire et publié les Actes de notre XVIe UDT : Le patrio­tisme est-il un péché ?

Nous avons plu­sieurs pro­jets de manuels sco­laires (géo­gra­phie, sciences natu­relles, etc.). Nous sommes très enga­gés dans l’organisation de la Marche Pour la Vie du 22 Jan­vier à Paris, une émis­sion d’information reli­gieuse nous a été confiée le dimanche matin sur TV Liber­tés : Terres de Mis­sion. La ses­sion pour les jeunes que nous orga­ni­sons au moment de la Tous­saint à Riau­mont est une réus­site recon­nue. Nous réus­sis­sons même à rajeu­nir notre enca­dre­ment.
Mal­gré toutes ces acti­vi­tés notre situa­tion finan­cière est plus que pré­caire. Nous n’avons pas réus­si, mal­gré l’effort de beau­coup d’entre vous, à com­bler le défi­cit de 40 000 € annon­cé pour notre UDT. C’est pour­quoi je me per­mets de me tour­ner vers vous. Vous pou­vez, bien sûr, nous aider par des dons déduc­tibles de vos impôts (un don de 3 000 € vous coûte 1 000 €), mais aus­si en fai­sant l’acquisition de nos livres ou en sus­ci­tant des adhé­sions à notre asso­cia­tion. Nous ne béné­fi­cions d’aucune sub­ven­tion publique, elles sont réser­vées aux copains des coquins. Notre modèle éco­no­mique repose sur le sou­tien concret qu’un cer­tain nombre de per­sonnes accor­de­ront à notre œuvre de réforme intel­lec­tuelle et morale.

En vous remer­ciant par avance de votre géné­ro­si­té nous vous sou­hai­tons une sainte mon­tée vers Noël et vous assu­rons de notre fidèle dévoue­ment.

Jean-Pierre Mau­gendre