Les bons et les mauvais terroristes :

Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. Dofiar dit :

    Les bons et les mau­vais ter­ro­ristes :
    Excellent article sur ces républicains ter­ro­ristes qui ont sou­mis par le génocide (comme en Orient Maho­met les chrétiens) une France fidèle à son Dieu et à son Roi. Elle l’est tou­jours d’ailleurs : le lavage de cer­veau de l’Éducation natio­nale n’a pas eu les résultats escomptés. Les républicains n’ont seule­ment arrêté le génocide des catho­liques que parce que les francs-maçons se sont aperçus que les mar­tyrs étaient de la semence de Chrétiens (je cite la franc-maçonnerie). Alors, les persécutions ont conti­nué de façon ver­bale pour impo­ser l’athéisme, puis le pro­tes­tan­tisme, enfin l’islam à la Fille aînée de l’Église. « Le Siècle des Lumières n’est en définitive que la conti­nua­tion des Guerres de reli­gion, plus exac­te­ment de l’offensive pro­tes­tante dans les pays demeurés catho­liques, à cette différence que la guerre est deve­nue intel­lec­tuelle.  » (Yves-Marie Ade­line, « His­toire mon­diale des idées poli­tiques  ») L’immigrationnisme des gens du Magh­reb et de l’Afrique noire est fait pour cela, car deux génocides en France en 200 ans (la Révolution dite française par les républicains et le nazisme (juifs, prêtres, tzi­ganes, handicapés) pen­dant la Seconde Guerre mon­diale), cela ne suf­fit pas aux républicains, il leur en faut un troisième : le Grand Rem­pla­ce­ment ! « Quand on hait les tyrans, il faut aimer les rois.  » (Vic­tor Hugo) Vive Louis XX ! À bas la république des tyrans !