Le manuel d’Histoire de France

L’Œuvre sco­laire Saint-Nico­las a tra­vaillé avec une
équipe d’historiens (Anne de Méze­ray, Phi­lippe Conrad,
Jacques Heers, plu­sieurs ensei­gnants) à  l’élaboration
d’un Manuel d’Histoire de France, avec pour objec­tif de
four­nir un ouvrage res­pec­tueux de la réa­li­té des faits
décrits, depuis la pré­his­toire jusqu’à  nos jours.

Ce Manuel com­prend 332 pages en 73 cha­pitres
illus­trés en cou­leur, enri­chis de 19 cartes inédites.

En savoir plus, com­man­der.

Ils en parlent :

 Jacques Heers (agré­gé d’histoire, ancien direc­teur des études médié­vales à Paris IV-Sor­bonne) :

« L’auteur a réser­vé de longs cha­pitres, bien docu­men­tés, écrits pour être lus avec plai­sir, aux tra­vaux
des hommes qui, de leurs mains, par leur constante appli­ca­tion, ont for­gé le pays de France (…). Et,
plus encore, des leçons (…) pour par­ler de la foi chré­tienne, des monas­tères, des blanches églises et
des cathé­drales qui font tou­cher du doigt et gar­der en mémoire que si la France a repris ou adap­té
une part de l’héritage gré­co-romain, ses racines sont bien chré­tiennes. »

 Phi­lippe Conrad (his­to­rien) :

« Par la den­si­té et la clar­té des infor­ma­tions four­nies, par la cohé­rence
de la vision d’ensemble, cet ouvrage va consti­tuer un outil indis­pen­sable pour tous les ensei­gnants qui
résistent au nivel­le­ment par le bas ».

 Un manuel pas comme les autres.

« Un style clair et jamais par­ti­san (…), des résu­més à rete­nir (…) une charte gra­phique qui pos­sède une véri­table
effi­ca­ci­té péda­go­gique. De quoi per­mettre aux enfants de prendre connais­sance de tout ce dont on ne leur
par­le­ra plus dans les manuels offi­ciels ».

Minute (Joël Prieur, 20/​07/​11)

 À lire pour retrou­ver le goût de l’histoire de France.

« Ce Manuel “à l’ancienne”, éru­dit mais pra­tique, super­be­ment illus­tré, est sans doute ce qui se fait de mieux
pour pré­pa­rer les futurs col­lé­giens au goût de l’histoire de notre pays ».

Le Figa­ro Maga­zine (Jean-Chris­tophe Buis­son, 27/​08/​11)

 Enfin, un vrai manuel.

« Ce Manuel d’Histoire de France (…) est l’un des plus beaux cadeaux que l’on puisse faire à un enfant –un de
ceux qui contri­bue­ront à l’“élever”».

Spec­tacle du Monde (Fabrice Madouas, sep­tembre 2011)

 His­toire : les enjeux de l’enseignement.

« La bataille pour la trans­mis­sion d’un authen­tique savoir his­to­rique marque des points, comme en témoigne la
publi­ca­tion d’un Manuel d’Histoire de France des­ti­né au cours moyen (…) qui allie richesse du conte­nu, qua­li­té
de la lisi­bi­li­té et de l’illustration. Une bonne nou­velle pour les parents sou­cieux de garan­tir la trans­mis­sion de
notre his­toire ».

Nou­velle Revue d’Histoire (Jean Kap­pel, sept.-octobre 2011)

 À lire pour retrou­ver le goût de l’histoire de France.

« Remar­quable outil pour tous les parents et ins­ti­tu­teurs sou­cieux de com­battre l’idéologie mor­ti­fère régnante, ce
Manuel mérite d’être lar­ge­ment dif­fu­sé dans tous les éta­blis­se­ments pri­vés qui se répandent de plus en plus face
au nau­frage de l’école publique ».

Riva­rol (Marie-Gabrielle Decos­sas, 9 sep­tembre 2011)

 Ce Manuel est un petit chef-d’œuvre.
« L’école conti­nue de se dis­lo­quer. L’enseignement de l’Histoire y est de _​ plus en plus mal­me­né. Mais il ne sert
à rien de se lamen­ter. Il faut prendre les choses en main. C’est dans cet esprit qu’Anne de Méze­ray a publié un
remar­quable Manuel d’Histoire de France pour cours moyen. Sur le fond, ce Manuel est clair, mais pas sim­pliste.
Il est soli­de­ment docu­men­té, il res­pecte les faits et évite les à peu près. Sur la forme, le Manuel est remar­qua­ble­ment
illus­tré. Bref, ce Manuel est un petit chef-d’œuvre ».

www.polemia.com, (20 sep­tembre 2011)