La signification de la fête du Christ-Roi

Église universelle : Correction filiale au pape François

C’est avec une pro­fonde tris­tesse, mais pous­sés par la fidé­li­té envers Notre Sei­gneur Jésus Christ, par amour pour l’Église et pour la papau­té et par dévo­tion envers votre per­sonne que nous sommes contraints d’adresser à votre sain­te­té une cor­rec­tion à cause de la pro­pa­ga­tion d’hérésies entraî­née par l’exhortation apos­to­lique Amo­ris Lae­ti­tia Ain­si com­mence le texte de 20 pages signé par 250 uni­ver­si­taires ou per­son­na­li­té ecclé­sias­tiques, dont l’abbé Barthe, et remis au Saint-Père le 11 août der­nier. Cette pra­tique, inha­bi­tuelle dans l’Église, mani­feste le trouble que sus­cite auprès d’un nombre gran­dis­sant de fidèles catho­liques cer­taines ini­tia­tives du pape Fran­çois. Peut-être est-ce l’heure de relire Alain Besan­çon : Il a pu paraître beau et même sublime de se pro­cla­mer “évêque des autres”. “Évêque des siens” pour être moins sublime et plus humble est un éloge qui vaut la peine d’être recher­ché ?

Église en France : Il y a 50 ans, le 29 septembre 1967 naissait le MJCF

Aujourd’hui pré­sident de Paix Litur­gique, Chris­tian Mar­quant, revient, comme il l’a fait dans le No 614 du 28 sep­tembre 2017 de cette lettre élec­tro­nique, sur la fon­da­tion du MJCF (Mou­ve­ment de la Jeu­nesse Catho­lique de France) le 29 sep­tembre 1967. Quelques dizaines de jeunes du XIVe arron­dis­se­ment de Paris, issus des Scouts de France, prennent alors la déci­sion de résis­ter à ce qu’ils consi­dèrent comme une dérive gau­chi­sante du scou­tisme tout en menant une réelle action mis­sion­naire auprès des jeunes. C’est cette intui­tion-enthou­siasme mis­sion­naire conju­gué à une résis­tance à l’apostasie et à la révo­lu­tion ambiantes- qui se concré­ti­se­ra dans la fon­da­tion offi­cielle du MJCF le 7 juin 1970.

Église en Marche : célébrer la fête du Christ-Roi

L’Église fête, cette année, le 29 octobre dans l’ordo tra­di­tion­nel et le 26 novembre dans le nou­vel ordo la fête du Christ-Roi. Prêtre de l’Institut du Christ-Roi Sou­ve­rain- le cha­noine Gui­tard explique les ori­gines, les rai­sons et l’actualité de cette célé­bra­tion vou­lue par le pape Pie XI et ins­ti­tu­tion­na­li­sée par l’encyclique Quas Pri­mas du 11 décembre 1925. Parce que le Christ est hier, aujourd’hui et demain roi des cœurs, des intel­li­gences, des volon­tés et… des socié­tés.

Vous pou­vez aus­si voir l’émission ci-des­sus sur le site de TV Liber­té : https://www.tvlibertes.com/2017/10/29/19781/christ-roi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *