La France est en danger d’islamisation

Le 11 juillet 2015

Chers amis,

Je devais être par­mi vous ces jours d’Université d’été de Renais­sance catho­lique au Car­rou­sel de Baron­ville, mais un voyage loin­tain m’a éloi­gné une fois de plus de notre belle terre de France !

Je veux vous dire com­bien je sou­tiens votre com­bat, qui est le mien depuis tou­jours, le com­bat pour une France qui renoue avec ce qu’elle est, la fille aînée de l’Église, une grande nation de civi­li­sa­tion catho­lique et romaine, une nation libre et fière, rebelle face aux impé­ria­lismes d’où qu’ils viennent !

Je le crois, je l’ai dit, je l’ai écrit, la France est en dan­ger d’islamisation . Ce dan­ger est la consé­quence directe d’au moins trois fac­teurs qui se com­binent :

 pre­miè­re­ment l’immigration mas­sive extra-euro­péenne ;

 deuxiè­me­ment l’effondrement démo­gra­phique du peuple fran­çais qui ne fait pas assez d’enfants et tue en par­tie ceux qu’il fait ;

 troi­siè­me­ment de la déchris­tia­ni­sa­tion de la socié­té fran­çaise, et dans cette déchris­tia­ni­sa­tion, j’inclus la mala­die de la repen­tance et de l’angélisme qui touche nombre de chré­tiens eux-mêmes.De ces trois points tra­giques résulte à la fois le rem­pla­ce­ment des Fran­çais de souche par des Fran­çais de papier venus de cultures étran­gères, et un rem­pla­ce­ment cultu­rel, du chris­tia­nisme par l’islam, encou­ra­gé par les ser­vi­teurs d’un laï­cisme anti-chré­tien depuis sa fon­da­tion.

La_france_et_l_islam-1.jpgChers amis, je ne me suis pas enga­gé en poli­tique pour la soupe et des galons de cour­ti­san. Je me suis enga­gé pour que vive notre civi­li­sa­tion, pour que vive notre France, pour que nos enfants puissent conti­nuer à être éle­vés dans l’amour du Christ et de la Vierge Marie, dans l’amour de leur patrie char­nelle, dans le res­pect des faibles et des Anciens, dans le res­pect de la Terre et des Morts.

La France attend que ceux qui la dirigent aient enfin le cou­rage de la rame­ner vers ce qu’elle est, vers sa civi­li­sa­tion chré­tienne et euro­péenne.

La France attend qu’ils aient le cou­rage de la débar­ras­ser du socia­lisme et de la culture de mort.

La France attend le redres­se­ment, pas seule­ment maté­riel, mais aus­si moral et spi­ri­tuel. 

Telle est la ligne droite dont je ne dévie­rai pas, quoiqu’il advienne. Je suis faillible, je peux com­mettre des erreurs, mais aucun de mes enga­ge­ments, aucune de mes paroles, aucun de mes textes, ne s’est écar­té d’un objec­tif constant : rendre à la France sa civi­li­sa­tion, et par là-même, arra­cher les Fran­çais à l’aliénation de l’atome-consommateur dont rêve le mon­dia­lisme pour les rendre à la famille et à la nation.

Je sou­haite plein suc­cès à Renais­sance catho­lique et à son Uni­ver­si­té d’été.

Mon cœur et mon esprit sont avec vous.

Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. Solange Graff dit :

    La France est en dan­ger d’islamisation
    Heu­reu­se­ment qu’il y a cer­tains poli­tiques qui dénoncent l’islamisation de la France, (Phi­lippe de Vil­liers fut,dans ce domaine, un précurseur)car c’est une idée qui doit, nous les chrétiens, nous inter­ro­ger sur la façon de la com­battre.