Jean-François Chemain : Enseigner l’Histoire en banlieue

Les rap­ports se mul­ti­plient sur le malaise des
ban­lieues. L’argent y est déver­sé à flots sans que le
pro­blème ne semble réso­lu.

Loin des cli­chés et des pos­tu­lats idéo­lo­giques,
Jean-Fran­çois Che­main témoigne de la dif­fi­cul­té
d’enseigner l’Histoire à des classes consti­tuées
d’élèves à 60/​70 % issus de l’immigration musul­mane.

C’est dans nos lycées et nos col­lèges que se vit
déjà au quo­ti­dien le choc des civi­li­sa­tions, mais aus­si
que peuvent se per­ce­voir des motifs d’espérer.

Un témoi­gnage sans équi­valent pour mieux
com­prendre l’avenir qui se pro­file à notre hori­zon,
car ces jeunes élèves sont les adultes et les citoyens
de demain.Tract de la confé­rencekiffe_la_France.gifMer­cre­di 28 mars 2012 à 20 h 30 à Ver­sailles

Salle Mont­gol­fier, hôtel de ville, 4 ave­nue de Paris

Libre par­ti­ci­pa­tion aux frais

Librai­rie avec les ouvrages du confé­ren­cier dont Kiffe la France

Ren­sei­gne­ments : 01 42 04 93 20 – www.renaissancecatholique.org