In memoriam Serge de Beketch

Renaissance Catholique


Serge de Beketch nous a quit­tés à l’issue d’une longue et dou­lou­reuse mala­die. Depuis près de 20 ans, il était l’ami fidèle, pré­sent à cha­cune de nos Uni­ver­si­tés d’été, nous offrant l’hospitalité de son libre jour­nal de Radio Cour­toi­sie, fai­sant écho à nos publi­ca­tions dans son Libre Jour­nal de la France cour­toise. Il avait un sens aigu de ce qu’il appe­lait “la famille”, nous fai­sant l’honneur de nous y inté­grer.

Au pays de Des­cartes, entre phi­lo­sophes et théo­lo­giens, uni­ver­si­taires et hauts fonc­tion­naires, jour­na­listes et his­to­riens, il appor­tait à nos uni­ver­si­tés un grand Vent d’Est consti­tué d’un immense talent de polé­miste, d’intuitions ful­gu­rantes hors des sen­tiers bat­tus, d’un sens de l’amitié et d’une cha­leur humaine hors du com­mun, l’ensemble étant ani­mé par une indé­ra­ci­nable espé­rance dans les des­ti­nées de la France. Il était d’abord un homme libre pétri de fidé­li­tés et de Tra­di­tion.

Le 14 juillet der­nier, déjà mar­qué par la mala­die, il nous avait livré ce qui fut
vrai­sem­bla­ble­ment une de ses ultimes confé­rences en public : une émou­vante confé­rence qu’il avait lui-même vou­lu pla­cer sous le titre « Heu­reux comme Dieu en France ». Petit-fils de russe blanc il avait héri­té de son père, mort à Dien Bien Phu, un amour pas­sion­né et exi­geant
de la France.

Nous sommes cer­tains que le plus bel hom­mage que nous puis­sions rendre à sa mémoire est, avec moins de talent et de géné­ro­si­té certes, de payer une par­tie de la dette que nous avons envers la France en œuvrant chaque jour plus ardem­ment pour que « France conti­nue et chré­tien­té res­sus­cite ».

Nous assu­rons son épouse Danièle, ses enfants et ses petits-enfants de toutes nos condo­léances, de notre ami­tié fidèle et de nos prières en ces temps de tris­tesse.

Nous savons que Serge nous attend dans ce « para­dis dif­fi­cile, dres­sé impla­cable, un para­dis où l’on ne se repose jamais et qui ait dans l’embrasure des portes, des anges avec des épées » réser­vé à ceux qui ont fait de leur vie « un bon com­bat. »

Fait à Issy, le 9 octobre 2007

89, rue Pierre Bros­so­lette 92130 Issy-les-Mou­li­neaux – Tél. 01 46 62 97 04 – Fax 01 46 62 95 19

Cour­riel : rcatholique@wanadoo.fr