Église et immigration : Mgr de Sinety accroît encore la confusion.

22 réponses

  1. jarlot dit :

    excellent tout sim­ple­ment et tou­jours avec beau­coup de cha­ri­té .

  2. Trophyme dit :

    Magni­fique réponse de Mau­gendre, ou com­ment la nature se rebelle contre la contre­fa­çon de la cha­ri­té.
    Ce livre de Siné­ty est un trai­té de « Sin Ethics » : pseu­do-éthique se gar­ga­ri­sant de l’inspiration chré­tienne mais igno­rant et la réa­li­té et la morale ordi­naire.
    La cita­tion de Cicé­ron met un point final à la tar­tuf­fe­rie du pré­lat.

    • Emmanuel dit :

      « la contre­fa­çon de la cha­ri­té » : J’aime beau­coup l’expression qui résume par­fai­te­ment ce qu’en poli­ti­que­ment cor­rect on appelle soli­da­ri­té.

  3. Abbé Christian LAFFARGUE dit :

    Article excellent ET très bien écrit !

    Mer­ci et avec mon bon sou­ve­nir,

    Ab. L.

    • MAUGENDRE dit :

      Heu­reux cher mon­sieur l’abbé de cette reprise de contact.
      Bien res­pec­tueu­se­ment.
      Jean-Pierre

  4. Fouquet Nicolas dit :

    1500 agres­sions sexuelles en Alle­magne ???
    Bild qui était à l’origine de cette infor­ma­tion (1200 agres­sions étaient évo­quées) c’est pla­te­ment excu­sé en février 2017.
    Voi­ci une « étrange affir­ma­tion » comme vous titrez au sujet de Mgr de Sin­tey… Ou volon­té de faire peur ?
    Nous accueillons 24000 réfu­giés sur 244 mil­lions que compte hélas le monde actuel­le­ment.
    Il ne devrait même pas être utile de rap­pe­ler que c’est le devoir de tout chré­tien que d’y contri­buer

    • Emmanuel dit :

      Cita­tion de Wiki­pé­dia sur le sujet : « Le nombre d’agresseurs est esti­mé à 1 500 rien que pour Cologne. Les agres­sions sont coor­don­nées et com­mises par des groupes de 2 à 40 hommes, décrits comme nord-afri­cains ou arabes. Les sus­pects sont prin­ci­pa­le­ment des deman­deurs d’asile et/​ou des immi­grés en situa­tion illé­gale. Le nombre de plaintes à Cologne ne cesse de croître du 4 au 21 jan­vier, pas­sant de 30 le lun­di 4 jan­vier à 1 088 le 17 février concer­nant plus de 1 049 vic­times »
      On sait que wiki­pé­dia n’est pas l’Alpha et l’oméga de la véri­té, mais il fait quand même réfé­rence.

  5. CARON dit :

    Excellent argu­men­taire, mer­ci M. Mau­gendre !

  6. Benoît BALLANDRAS dit :

    Mer­ci M. Mau­gendre pour cette excel­lente ana­lyse.

  7. Benoît BALLANDRAS dit :

    Mer­ci M. Mau­gendre pour cette excel­lente ana­lyse !

  8. Benoit dit :

    Déso­lé mais je suis 100% d’accord avec l’éclairage Chré­tien de Mgr de Sine­ty

  9. Antoine dit :

    Cet évêque est un col­la­bo. Ce sont des pré­lats de son genre qui on fait fuir le plus grand nombre de fidèles et vidé les églises. J’en fait hélas par­tie.

    • Fouquet Nicolas dit :

      Il y a des termes lourds de sens. Col­la­bo en est un. Col­la­bo de qui ? De gens qui ne pensent pas comme vous ? Est-ce per­mis ?

      • Antoine dit :

        Non, pas de gens qui pensent comme moi mais col­la­bo de l’envahisseur. Les mêmes lâches (dans le meilleur des cas) qu’il y a 78 ans. Ces col­la­bos sont res­pon­sables de la plu­part des maux d’aujourd’hui et le pré­texte de la naï­ve­té ou de la bêtise n’est plus enten­dable aujourd’hui.

        • Emmanuel dit :

          La faute me semble plus pro­ve­nir de nos hommes poli­tiques de tous bords qui favo­risent cette immi­gra­tion aux dépends des Fran­çais mais aus­si des migrants eux-même, car beau­coup se retrouvent dans une situa­tion maté­rielle indigne.

  10. Michel T dit :

    Article remar­quable sur un cer­tain cler­gé kol­la­bo, et même ici kol­la­bo­bo avec cet ancien curé ger­ma­no­pra­tin à la « cha­ri­té » idéo­lo­gique, c’est-à-dire poli­ti­que­ment orien­tée : un pro­sé­lyte (pra­ti­quant ?) de « ver­tus chré­tiennes deve­nues folles », selon la fameuse expres­sion de Ches­ter­ton, éton­nant vision­naire, déci­dé­ment …

  11. de Boysson Henri dit :

    Excellent. Mal­heu­reu­se­ment, le cler­gé catho­lique fran­çais est par­fois atteint par cet angé­lo-mar­xisme (que sou­tient hélas le pape Fran­çois) dif­fu­sé par La Croix et qui met en avant la para­bole du bon Sama­ri­tain (il s’agit d’une seule per­sonne à secou­rir !), mais ignore le 7ème com­man­de­ment de Dieu qui exige de res­pec­ter les biens du pro­chain : quand l’herbe est plus verte chez son voi­sin, pour­quoi se gêner pour s’y ins­tal­ler de force, comme l’immigration clan­des­tine qui se cache aus­si sous la recherche d’asile poli­tique ? C’est la tech­nique scan­da­leuse de la culpa­bi­li­sa­tion sys­té­ma­tique de pays riches de leur tra­vail et qui ne recherche pas la source du mal (pour y remé­dier) de la pau­pé­ri­sa­tion, ou des guerres, dans cer­tains pays gan­gré­nés par la cor­rup­tion à tous les étages !

  12. Nicolas Fouquet dit :

    Vous faites les ques­tions, les réponses, défi­nis­sez ce que je suis, ce que vous n’êtes pas… Le tout de manière défi­ni­tive, aucune dis­cus­sion ou cri­tique pos­sible, que des cer­ti­tudes. Cha­peau l’artiste

  13. Elais Nassim dit :

    Je ne com­prends pas com­ment peut-on se dire chré­tien et ne pas tendre la main à l’immigré musul­man pour le sau­ver de l’esclavage où l’islam le main­tien ? C’est un crime contre le Christ. « Allez, ensei­gnez toutes les nations. Bap­ti­sez-les au nom du Père, et du Fils et du Saint Esprit. » C’est le pre­mier devoir d’un évêque. Ces pauvres gens fuient sur­tout la terre d’Islam, au fond d’eux-mêmes, ils cherchent l’Amour du Christ et vous leur construi­sez des mos­quées ! Mais vous avez per­du la Foi. Vous res­sem­blez à un maître nageur qui au lieu de secou­rir un homme qui se noie lui enfonce la tête dans l’eau. Le reste a peu d’importance. Si le musul­man se conver­tit au Christ, il n’a plus besoin du RSA.

    • Emmanuel dit :

      La conver­sion des musul­mans et l’immigration sont deux sujets dis­tincts, non ?
      Plu­sieurs saints ont agit pour la conver­sion des musul­mans durant les siècles pas­sés, aucun, à ma connais­sance, ne prô­nait comme moyen d’y arri­ver l’immigration en terre chré­tienne.