Des évêques et cardinaux lancent un “Appel pour l’Église et pour le monde aux fidèles catholiques et aux hommes de bonne volonté”

4 réponses

  1. Jean DUFOUR dit :

    Sans mécon­naître la per­ver­si­té de ceux qui ont été délé­gués pour occu­per le rôle de gou­ver­nants par les vrais déten­teurs du pou­voir , à savoir les mul­ti­na­tio­nales et les banques oeu­vrant pour le mon­dia­lisme depuis plus d’un siècle, il me paraît hasar­deux de pré­tendre que l’é­pi­dé­mie actuelle est banale et si, en rai­son de l’im­pé­ri­tie des irres­pon­sables qui s’ar­rogent le titre de diri­geant, on a dû recou­rir au confi­ne­ment avec toutes les consé­quences évo­quées dans le texte, faute de masques, de tests (écou­villons et réac­tif), l’é­pi­dé­mie, dont la conta­gio­si­té extrême est admise par tous, a pu se déve­lop­per aus­si lar­ge­ment, pour autant, il n’y avait pas de meilleure solu­tion qu’un confi­ne­ment strict quelle que soit l’op­por­tu­ni­té qu’il repré­sente pour ceux qui caressent le pro­jet de sou­mettre l’hu­ma­ni­té à un ave­nir d’es­claves. Il est pré­ma­tu­ré de don­ner un avis sur le poten­tiel de dan­ge­ro­si­té réelle de cette épi­dé­mie qui tranche mani­fes­te­ment sur les grippes sai­son­nières de ces der­nières années..

    • Nicole dit :

      L’épidémie actuelle n’est pas banale, mais ne jus­ti­fie en rien le confi­ne­ment qua­li­fié par le Pro­fes­seur Raoult de pra­tique moyen­âgeuse, (au moyen âge on confi­nait les malades : tuber­cu­lose – lèpre… pas les bien por­tants), dont la conta­gio­si­té extrême est admise par tous : non pas par tous d’ailleurs regar­dez les chiffres offi­ciels, donc même sans les contes­ter, la conta­gion est faible. Popu­lai­tion fran­çaise 67 000 000, 9 320 000 atteint du virus : 67000000/​9320000 = 7,18. De cette popu­la­tion seule 1% a été hos­pi­ta­li­sée ! Mais sûre­ment, si on n’a­vait pas inter­dit par une cir­cu­laire du mois de mars les méde­cins d’u­ti­li­ser le pro­to­cole du Pr Raoult, pour rap­pel la chlo­ri­quine était jus­qu’à cette cir­cu­laire en vente libre, on n’en serait pas là. Mais il faut bien jus­ti­fier le confi­ne­ment, n’est-ce pas ? (Petit rap­pel le Dr Eric Ménat, le Dr et ancien ministre Phi­lippe Douste-Bla­zy ont fait signer une péti­tion). Par ailleurs, d’où vient de virus ? Par quelle mal­fai­sante inten­tion a‑t-il été pro­pa­gé ? Aus­si, cer­tains méde­cins disent qu’il ne faut pas faire tom­ber la tem­pé­ra­ture, arme émise par le corps pour se défendre des infec­tions, mais on prône les médi­ca­ments à base de para­cé­ta­mol (Effé­ra­glan Doli­pran Dafal­gan…). Non la volon­té de soi­gner est dou­teuse.

    • Nicole dit :

      Je pense que la lutte doit se faire avec l’arme des catho­liques, c’est-à-dire avec nos rosaires. Pour ma part, afin de lut­ter effi­ca­ce­ment contre ce virus et l’ins­tal­la­tion d’un gou­ver­ne­ment mon­dial, je pré­co­nise que tous nous unis­sions dans la prière.

  2. Parthenay dit :

    Excel­lente ini­tia­tive que je par­tage plei­ne­ment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *