Conférence d’Aymeric Chauprade et d’autres rendez-vous :

Confé­rence d’Aymeric Chau­prade, ven­dre­di 27 mars à 20 h 30, à Ver­sailles à l’invitation de l’Association Ver­saillaise des Amis de Notre-Dame des Armées, de l’Action Fami­liale et Sco­laire et de Renais­sance Catho­lique sur le thème :

Géopolitiquement incorrect – La désinformation en géopolitique

Chauperade.jpgLa pen­sée unique enva­hit aujourd’hui tous les domaines de la vie et de la connais­sance. Notre époque, qui se dit liber­taire, encadre chaque jour la liber­té de pen­sée de nou­veaux inter­dits. Il est des tabous qu’il convient de res­pec­ter sous peine de bri­mades sociales, pro­fes­sion­nelles ou judi­ciaires.

La géo­po­li­tique n’échappe pas à cette chape de plomb. Dans ce domaine, comme dans d’autres, il y a des ques­tions qu’il est inter­dit de poser, des réflexions qu’il est inter­dit de faire par­ta­ger, des pen­sées qu’il est inter­dit d’exprimer. Or les don­nées géo­po­li­tiques condi­tionnent, en bonne part, notre ave­nir. Parce qu’elle prend en compte les faits sur l’histoire longue la géo­po­li­tique est, par nature, rétive aux idéo­lo­gies domi­nantes.

Ayme­ric Chau­prade était jusqu’au 5 février 2009 pro­fes­seur au Col­lège Inter-Armées de Défense-CID (ex-Ecole de guerre). Congé­dié en 24 heures par le ministre de la Défense Her­vé Morin, suite à un article paru la veille dans Le Point, il reste le grand spé­cia­liste fran­çais de géo­po­li­tique. Il vient de publier Chro­nique du choc des civi­li­sa­tions (ouvrage qui lui a valu son évic­tion du CID).

ven­dre­di 27 mars à 20 h 30, Salle Mont­gol­fier, Hôtel de Ville, 4 ave­nue de Paris à Ver­sailles

Par­ti­ci­pa­tion libre aux frais. Ouvrages de l’auteur pro­po­sés sur place (dédi­caces) ain­si que les Actes de l’Université d’été 2005 de Renais­sance Catho­lique sur La Pen­sée unique (avec texte de M. Chau­prade : Géo­po­li­gi­que­ment cor­rect (20 euros).

 Plus d’informations


Dimanche 29 mars 2009 :

Reynald Secher et Jean-Pierre Maugendre seront les invités du libre journal des scouts sur Lumière de l’Espérance

(radio du dimanche de Radio Cour­toi­sie) de 8 h 30 à 10 h pour par­ler du col­loque qui aura lieu dans l’après-midi. Rey­nald Secher trai­te­ra du livre de Grac­chus Babeuf sur La guerre de Ven­dée et le sys­tème de dépo­pu­la­tion (redif­fu­sée à 21 h 30).

Pour écou­ter Radio Cour­toi­sie :

 Inter­net (http://www.radiocourtoisie.com)

 par la FM dans quelques villes : 95.6 FM à Paris, 98.8 au Mans, 104.5 à Chartres, 101.1 au Havre, 100.6 à Caen, 87,8 à Cher­bourg.


Col­loque de Renais­sance Catho­lique, dimanche 29 mars de 14 h 15 à 18 h 15 à Paris sur le thème :

La Révolution Française. Mythes fondateurs et réalités historiques

revolution.jpgLa Révo­lu­tion Fran­çaise reste un des mythes fon­da­teurs majeurs de la nation fran­çaise.

Il y a cepen­dant loin de la fresque épique, gran­diose et majes­tueuse immor­ta­li­sée par le départ des » Volon­taires de l’an II » à la réa­li­té des faits. L’histoire ne s’écrit pas comme la mytho­lo­gie. Depuis 20 ans -soit depuis l’échec reten­tis­sant de la com­mé­mo­ra­tion du bicen­te­naire en 1989-, des cher­cheurs, des his­to­riens, des jour­na­listes, ani­més par le seul amour de la véri­té ont mul­ti­plié les décou­vertes qui désta­bi­lisent chaque jour plus le colosse aux pieds d’argile. Citons L’envers des droits de l’homme (Renais­sance Catho­lique, 1993) et Le livre noir de la Révo­lu­tion Fran­çaise (Cerf, 2008).

Parce que seule la véri­té nous libè­re­ra des mythes funestes, matrice du tota­li­ta­risme démo­cra­tique, il est chaque jour plus urgent de réexa­mi­ner » les des­sous de l’histoire et de l’historiographie révo­lu­tion­naire ».

Les inter­ver­ven­tions pré­vues sont :

 Grac­chus Babeuf et le sys­tème de dépo­pu­la­tion en Ven­dée par Rey­nald Secher

 Peut-on chris­tia­ni­ser le trip­tyque Liber­té-Ega­li­té-Fra­ter­ni­té ? par Jean-Michel Potin (o.p)

 Le droit révo­lu­tion­naire : uto­pie et réa­li­tés par Xavier Mar­tin

 L’Eglise et les droits de l’homme par Jean-Pierre Mau­gendre

Librai­rie. Dédi­caces par les écri­vains pré­sents.

dimanche 29 mars de 14 h 15 à 18 h 15,

ASIEM 6 rue Albert de Lap­pa­rent Paris 7e – M° Ségur (10), St-Fran­çois-Xavier (13), Sèvres-Lecourbe (6).

Par­ti­ci­pa­tion : 10 euros – Adhé­rents RC et étu­diants : 5 euros

 Plus d’informations