Pour sauver les retraites, accueillir la vie

Les mani­fes­ta­tions de rue se mul­ti­plient pour sau­ver le sys­tème fran­çais, mori­bond, de retraite par répar­ti­tion. Or, la réa­li­té, occul­tée par l’Éta­blis­se­ment poli­ti­co-média­tique, est que ce sont les enfants d’aujourd’hui qui paie­ront les retraites de demain. Face à ce fait, arpen­ter le pavé pari­sien pour pro­tes­ter contre le report, sélec­tif, de l’âge légal de départ à la retraite est aus­si utile qu’un cata­plasme sur une jambe de bois.

En revanche, deman­der au Ciel que cesse l’assassinat des enfants à naître est d’une urgente actua­li­té spi­ri­tuelle, poli­tique et sociale. L’avortement est d’abord un crime contre Dieu –Créa­teur de toute chose–, il est ensuite, de manière évi­dente, un crime contre l’enfant conçu, il appa­raît enfin, de plus en plus, comme un crime contre l’avenir de la nation.

La seule mani­fes­ta­tion utile, le 16 same­di octobre pro­chain pour la défense des retraites, est la Marche de prière pour la Vie orga­ni­sée par Renais­sance Catho­lique depuis la basi­lique de Notre-Dame des Vic­toires jusqu’à celle du Sacré-Cœur de Mont­martre. Comme l’écrivait le car­di­nal Ricard, arche­vêque de Bor­deaux, le 19 février 2010 : « Il faut don­ner leur juste place à ces marches pour la Vie. (…) Nos consciences ont besoin d’être réveillées. Je pense que les dif­fé­rentes marches pour la Vie ont cette fonc­tion. »

Cette Marche de prière publique et de répa­ra­tion consti­tue­ra pour tous une excel­lente pré­pa­ra­tion aux prières pour la Vie deman­dées par le pape Benoît XVI, à tous les évêques du monde entier, à l’occasion de l’ouverture de la nou­velle année litur­gique le 27 novembre pro­chain. À pro­pos de cette démarche Mgr Burke, pré­fet du Tri­bu­nal suprême de la Signa­ture apos­to­lique, n’hésitait pas à décla­rer, il y a tout juste une semaine, lors du 5e Congrès mon­dial de prière pour la Vie, orga­ni­sé à Rome par l’association Human life inter­na­tio­nal : « C’est un évé­ne­ment très impor­tant. Sans pré­cé­dent dans l’histoire de l’Église. C’est la chose la plus impor­tante et la plus urgente que l’on puisse faire actuel­le­ment pour la vie ! Il faut la faire, il faut prier pour la vie, en répon­dant à l’appel du Pape. »

20_Marche_pour_la_Vie.png

Esprit de la marche

Ouverte à tous ceux qui œuvrent pour le res­pect de la vie et de la digni­té de la per­sonne, elle est avant tout une marche de prière. Elle s’effectue à un rythme per­met­tant aux enfants d’y par­ti­ci­per (5 km). Un cierge et un livret avec prières et chants sont pro­po­sés sur place (par­ti­ci­pa­tion sou­hai­tée de 4 €). Assis­tance de l’Ordre de Malte tout au long de la marche.

Infos pratiques

Ren­dez-vous à 17 h 45 devant la basi­lique Notre-Dame-des-Vic­toires, place des Petits-Pères, Paris 2e (M° Bourse) pour la céré­mo­nie de départ. La Marche se ter­mine par un Salut du Saint-Sacre­ment célé­bré à 20 h au Sacré-Cœur de Mont­martre (M° Anvers).

Nous vous remer­cions de par­ti­ci­per aux impor­tants frais d’organisation (dès 15 €, reçu fis­cal pos­sible ; à deman­der). Chèque à l’ordre de Renais­sance Catho­lique.

Renais­sance Catho­lique 89, rue Pierre-Bros­so­lette 92130 Issy-les-Mou­li­neaux­Tél. 01 46 62 97 04 – Fax : 01 46 62 95 19 – www.renaissancecatholique.org

Vous aimerez aussi...