Les scandales sexuels aux États-Unis secouent l’Église

5 réponses

  1. J’ai écou­té et ré écou­té l’exposé de Mr Daniel HAMICHE ; j’ai ensuite lu et relu une ana­lyse com­plète de la lettre d’accusation concer­nant ce fameux digni­taire haut pla­cé de notre Sainte Mère l’Eglise de Jésus-Christ qui s’est ren­du cou­pable de ces crimes hor­ribles qui salissent d’autant plus l’Eglise uni­ver­selle que le fau­tif est haut pla­cé.
    Mr Hamiche me semble dubi­ta­tif quant aux accu­sa­tions for­mu­lées contre le Pape et quant à la demande de sa démis­sion ayant cou­vert , par son silence et par le fait d’avoir réta­bli le pécheur public ( qua­si­ment ) dans cer­taines fonc­tions dont le pape pré­cé­dent l’avait déchar­gé par mesure de sanc­tion. En alle­mand il existe un pro­verbe qui dit : « mit gegan­gen, mit gefan­gen, mit gehan­gen » ! ce qui veut dire à peu près:»
    cou­pable (avec), est arrê­té en même temps, est pen­du en même temps » !
    L’accusateur, lui aus­si très haut digni­taire de l’Eglise, ras­semble toutes les qua­li­tés d’un homme digne de FOI et de pro­bi­té ! C’est un hom­mé digne de confiance et je ne vois pas pour­quoi Mr Hamiche est tel­leù­ment dubi­ta­tif quant aux mesures pro­po­sées au Pape actuel­le­ment régnant!? Il y a un pré­cé­dent celui de sa Sain­te­té le Pape Benoît XVI, qui a été pous­sé à la démis­sion pour beau­coup moins que les reproches qui pèsent contre Fran­çois.
    ( Je veux ajou­té un sou­hait per­son­nel auquel je tiens beau­coup, celui de voir Mr Hamiche, quand il paraît sur le pla­teau de « Terre de Mis­sion », dans une tenue plus digne qu’en débar­deur noir ou toute autre cou­leur. En che­mise, cra­vate et veste il mon­tre­rait plus de res­pect envers les télé­spec­ta­teurs de TVLi­bezr­tées

  2. Lannoy dit :

    Il serait sou­hai­table que JP Mau­gendre orga­nise un vrai débat entre 2 per­sonnes ayant bien étu­dié le dos­sier Viga­no pour com­pa­rer les ana­lyses. Pour ma part, j’ai pu avoir accès à une syn­thèse du jour­na­liste ita­lien Mau­ri­zio Blon­det, spé­cia­li­sé sur le Vati­can et qui a tra­vaillé pour 3 grands jour­naux ita­liens.
    Blon­det sou­ligne que le dos­sier McCar­rick n’est pas le seul dos­sier de pédo­phi­lie homo­sexuelle au sein des plus hautes ins­tances du Vati­can.
    En 2013, Le pape F a nom­mé Mg Bat­tis­ta Ric­ca pré­sident de la banque du Vati­can, ceci mal­gré son signa­le­ment de pro­mis­cui­té homo­sexuelle avec un offi­cier de l’armée en Uru­guay. En 2001, Ric­ca s’est fait prendre à 2 reprises dans des pos­tures sans equi­voque… Voir l’article du dai­ly tele­graph de Juillet 2013.
    En 2014, le pape F avait invi­té le car­di­nal belge Dan­neels pour le synode sur la famille. Pour­tant, Dan­neels s’était fait prendre la main dans le sac en 2010 pour avoir pro­té­ger l’évêque de Brugges ( Van­ghe­luwe), lui même un vio­leur mul­ti­ré­ci­di­viste de jeunes gar­çons..

    • E. Larenon dit :

      Peut-être que vous n’avez pas vu la deuxième émis­sion sur le sujet (celle de ce dimanche 9 sep­tembre) où l’abbé Barthe traite de cet immense scan­dale.

  3. Que Mon­sieur MAUGENDRE orga­nise un débat entre deux per­sonnes ayant bien étu­dié le dos­sier Mgr. VIGANO pour confron­ter leurs ana­lyses ; pour­quoi pas… à condi­tion que ces lamen­tables scan­dales, ses péchés sans qua­li­fi­ca­tif assez fort, ne soient soient pas édul­co­rés. Il ne fau­drait sur­tout pas que les fautes des uns et des autres soient amoin­dris.
    Je pense que nous avons tous été suf­fi­sam­ment infor­més à des sources fiables pour pou­voir dis­cer­ner le vrai du faux.

  4. Lannoy dit :

    Il faut com­prendre la sidé­rante mani­pu­la­tion subie par notre église- Elle a été infil­trée par des pédo­philes homo­sexuels qui y étaient invi­tés par d’autres de leurs core­li­gion­naires déjà implan­tés au plus haut niveau de l’institution. Donc, de vrais pédo­philes athées se sont pré­sen­tés pour deve­nir des faux prêtres ceci par conni­vence et coop­ta­tion de cer­tains élé­ments pour­ris de la hié­rar­chie épis­co­pale et vati­ca­nesque. Ils savaient que les struc­tures d’église(écoles, paroisses) consti­tuaient les meilleurs refuges pour vivre et cacher leurs tur­pi­tudes. Ils y auraient accès aux enfants et seraient pro­té­gés par la confiance naïve et aveugle des parents. ce pro­ces­sus d’infiltration & de péné­tra­tion est attes­té par les témoi­gnages des repen­tis juste après 1945
    en par­ti­cu­lier une ancienne com­mu­niste amé­ri­caine qui a décrit le pro­ces­sus d’infiltration ini­tié sur ordre de Sta­line dans les années 1930/​1936. Des agents sovié­tiques homo­sexuels avaient pour mis­sion de « tam­pon­ner » des pré­lats dans le milieu diplo­ma­tique, de consom­mer avec eux puis de les faire chan­ter pour pla­cer des agents dans la hié­rar­chie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *