Alexandre Soljénitsyne : la vérité comme exigence

3 réponses

  1. Laurent Isnard dit :

    Je ne suis pas du tout d’accord avec le fait de qua­li­fier Le Cara­vage de « plus grand peintre catho­lique de tous les temps ».

    Cer­taines de ses pein­tures sont beau­coup trop sen­suelles pour pou­voir lui attri­buer ce qua­li­fi­ca­tif, d’autant que ces pein­tures avaient des thèmes reli­gieux d’où devraient, encore plus que pour d’autres thèmes, être tota­le­ment exclu toute sen­sua­li­té.

  2. Bevillard dit :

    Com­ment se fait-il que l’on soit assour­di à ce point par l’absence de toute évo­ca­tion concer­nant la der­nière volon­té du Maré­chal Pétain, à savoir le trans­fert de sa dépouille à Douau­mont

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *